lundi 11 juillet 2016

Le Jardin des Poètes de Jeanne Marie.... Federico Garcia Lorca (1898-1936)

Résultat de recherche d'images pour "federico garcia lorca"
Federico Garcia Lorca




Le Jardin des Poètes... une promenade poétique et musicale sur ARfm - Fréquence Paris Plurielle 106.3MHz . Chaque troisième vendredi du mois à l'heure du goûter, Jeanne Marie http://jeannemarielapoesie.blogspot.fr/ vous invite à pousser la porte du jardin. Découvrir ou retrouver des poètes d'hier et d'aujourd'hui...

… l’été est là, magnifique après les belles pluies de mai et de juin. La France vient de nous offrir une magnifique performance dans l’Euro de football et la défaite de la finale contre les valeureux portugais n’enlève rien à la beauté de leur jeu. La joie était là ici au loin à travers les téléviseurs, cet Euro a été suivi dans le monde entier et on peut être poète, aimer la poésie et… le football, ce sport qui unit tellement les hommes sur notre planète.

Je ne sais ce qu’aurait dit ce matin, le cher, le bien-aimé poète assassiné il y a quatre-vingt ans, près de Granada, dans le ravin de Viznar, lui qui aimait tant les fêtes de l’enfance, les fêtes des villages de son Andalousie, cette allégresse partagée, des foules célébrant le jeu sur une verte, oh si verte prairie, dans la valse des papillons de nuit… Federico, Federico Garcia Lorca, tu estrella viva eternamente, celebrando los juegos en la pradera verde, un campo verde en el baile nocturno de las mariposas…
Voici quelques lignes sur sa vie.
Federico Garia Lorca est né à Fuentevaqueros, province de Grenade en 1898. Il étudia la philosophie, la littérature et le droit. En 1919, il part à Madrid où il vivra pendant une dizaine d’année dans la Résidence des Etudiants, cette ruche d’où est sortie la Génération des poètes, nommée del 27’, de l’année 1927. Il voyage aux Etas-Unis, au canada, à Cuba entre 1929 et 1930. Il fait du théâtre avec sa troupe universitaire itinérante La Barraca. Il donne des conférences, écrit des pièces de théâtre et bien sûr, de la poésie. Lorsqu’éclate la Guerre Civile en 1936, qui aurait pu prévoir la monstruosité du crime qui effacerait les traces de son corps mais ferait briller son étoile au firmament ? Il est de tous les poètes espagnols contemporains le plus universellement connu. Il avait trente-huit ans quand à l’aube de ce matin d’août 1936….
Le 12 juillet 1936, au cours d’un dîner chez le poète chilien, Pablo Neruda, Federico García Lorca manifeste l’intention de quitter Madrid pour « se mettre à l’abri de la foudre ». Le lendemain, il confie à son ami phalangiste, Edgar Neville : « Je m’en vais parce qu’ici on veut m’impliquer dans la politique, alors que je n’y entends rien et que je ne veux rien savoir. Je suis l’ami de tous et je souhaite seulement que tout le monde puisse travailler et manger ». 
Le 16 août au soir, sur l’ordre du Commandant Valdès, Ruiz Alonso, muni d’un mandat d’arrêt et accompagné de deux sections de miliciens, se présente au domicile des Rosales à Grenade où Federico a trouvé refuge. Le poète est malmené, emmené de force et emprisonné. Le 19 au matin, Federico García Lorca est transféré en secret à l’ancienne résidence pour enfants de la Colonia, qui a été convertie depuis peu en lieu de détention. Conduit sur la route d’Alfaraz, il est sommairement exécuté avec deux compagnons d’infortune, le maître d’école, Dióscoro Galindo et le banderillero Francisco Galadi, à 4 heures du matin, au pied des oliviers du ravin de Viznar.






¯¯2’30 La guitarra, de Federico Garcia Lorca, interprétée par Celeste Alias.
https://www.youtube.com/watch?v=JmO4loi4LoI
Lectures  La guitare, traduit par Jeanne Marie
Hommage de Jean Cassou et d’Antonio Machado (1875-1939) El crimen fue en Granada , lors de l’Exposition Internationale de 1937 de Paris au Pavillon de l’Espagne.

Afficher l'image d'origine
Jean Cassou
¯¯ 2’44 El Paso del Ebro, le Chant de l’Ebre, chant de résistance que les Espagnols chantaient déjà dans leur Guerre d’Indépendance contre les armées napoléoniennes en 1808.
Lecture Bonjour Federico, de René-Guy Cadou, poète français 1920-1951.


Dans un prochain Jardin des Poètes, nous écouterons des poèmes de Federico et aussi  les chants de poètes du monde entier qui aujourd’hui, quatre-vingts ans après sa mort le pleurent et l’admirent encore. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire