jeudi 7 janvier 2016

Gabriel Garran dans "Le Jardin des Poètes" de Jeanne Marie, spécial Noël 2015

Afficher l'image d'origine
M.Christine Barrault, Gabriel Garran, assis, pendant une répétition d'Andorra, pièce de Max Frisch pour l'ouverture du théâtre de la Commune d'Aubervilliers en 1965.

Le Jardin des poètes de Jeanne Marie : promenade poétique et musicale. Chaque 3e vendredi du mois à 16h30, pour Radio Aubervilliers FM et sur Radio Fréquence Paris Plurielle 106.3Mhz.
vendredi 18 Décembre 2015 Special Noël 
Gabriel Garran poète et homme de théâtre pour les 50 ans du Theâtre de la Commune d’Aubervilliers avec des extraits de Gabriel Marence, gardien de chèvres

Mais auparavant, Noël approche dans le monde entier et célébrons la joie des enfants, celle de l’attente du Père Noël qui viendra porter le bonheur, un cadeau, un joujou au pied du sapin illuminé. Eternel Noël qui revient, nous l’entendrons dans la voix de Chantal Goya, des chœurs chantant les Xmas anglais, et bien sûr, Tino Rossi.

Puis nous écouterons Gabriel Garran, mais qui est-il ?
Au début des années 60’, dans l’autre siècle déjà, un homme épris de théâtre et de fraternité a mis en marche à Aubervilliers une troupe : Gabriel Garran ouvrait sur la banlieue de Paris, monde de travailleurs, d’ouvriers, un festival populaire pendant quatre ans. Ce succès permit, en 1965, la naissance du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, grâce au soutien de Jack Ralite et de l’union de toutes les bonnes volontés. Cinquante ans après, Gabriel Garran est à l’honneur dans « son » théâtre au cours d’une soirée Poésie, puis d’hommages, et à travers un spectacle donné en novembre : Gabriel Marence, gardien de chèvresA partir de son livre Géographie française, un roman, le retour d’un homme sur son passé … c’est la  mémoire chantée de Gabriel Garran. Entremêlement d’un journal de bord et de chansons autour d’un enfant sous l’Occupation.

C’est d’un cœur admiratif pour la poésie, la simplicité des mots et leur puissance, la fraîcheur qui émane de Gabriel Garran, jeune homme de plus de quatre vingt ans,  que j’offre ce cadeau de larges extraits de Gabriel Marence, gardien de chèvres avec l’autorisation de l’auteur, aux auditeurs de Radio Fréquence Paris Plurielle et d’Aubervilliers Radio F.M …les textes sont dits par lui-même et Bruno Subrini, les chansons par Juliette Wiatr, Alexis Menard, Julien Renon et Julien Lifszyc au piano pour les illustrations musicales d’époque ¯Parlez-moi d’amour¯Tout va très bien madame la marquise¯ Lily Marleen¯ Je chante etc...

Comme le dit Gabriel Garran lui-même, souhaitons que dans la saison prochaine, Marie-José Malis, directrice de la Commune, programme à nouveau Gabriel Marence, gardien de chèvres… Allez-y ! enfants, parents, grand’parents, vous y passerez des instants inoubliables… Vous y retrouverez la tendre tristesse sans amertume qu’animait Claude Berri dans son film inoubliable aussi Le vieil homme et l’enfant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire