mardi 14 juillet 2015

Fil de lectures d'Eric Pistouley : Macé, Marie, Blaine ... Quince poetas franceses contemporaneos, anthologie bilingue de Jeanne Marie

Fil de lectures d'Eric Pistouley : Macé, Marie, BlaineJeanne Marie, quince poetas franceces contemporáneos, anthologie bilingue français-espagnol, Libros del Aire, 2014, 232 pages, 18€.
- See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/fil-de-lectures-deric-pistouley-mac%C3%A9-marie-blaine/eric-pistouley#sthash.znABcRTR.dpuf

Il est toujours intéressant de se voir dans le miroir tendu par l’autre. Même si cette anthologie, destinée au public espagnol et latino-américain, est l’œuvre d’une traductrice française vivant et travaillant à Paris. L’éditeur est quant à lui madrilène et son catalogue accueille de nombreux auteurs étrangers, au nombre desquels je remarque Jacques Darras.
Jeanne Marie veut ajouter une passerelle à celles qui existent déjà, pour que le lecteur espagnol puisse découvrir des œuvres de poètes français peu connus en Espagne. C’est l’originalité du choix qui m’a donné envie d’en parler ici. En lisant le sommaire, je me rends compte qu’en France on aurait aussi tendance à les négliger : Pierre Seghers ; Alain Borne ; Hélène Cadou ; Serge Brindeau ; Jean-Pierre Rosnay ; Max Alhau ; Jean Métellus ; Vénus Khoury-Ghata ; Nicole Laurent-Catrice ; Gabrielle Althen ; Francine Caron ; Brigitte Gyr ; Jean-Luc Maxence ; Salah Al Hamdani et Bruno Doucey. Le lecteur français pourra donc faire de ce livre un pertinent bréviaire sgden (sans garantie de l’éducation nationale).
Première observation : même si elle n’est pas revendiquée : une quasi parité. Devenue usuelle en matière électorale, elle pénètre moins aisément qu’on ne le dit la République des lettres.terres de Salamanca
 Terre tempête
à la force du jaune
sous l’assemblée du ciel
Seule
tendue comme une mer
Infligée Incisive
Espagne
Espagne veuve

Deuxième observation : la Résistance est un des fondements de la poésie en France. Cela vaut pour les plus anciens mais pas seulement. Lisons la notice (traduite) relative à Salah Al Hamdani, né à Bagdad en 1951, ayant connu la prison dans son pays, résidant en France depuis 1975 :

Éloigné de l’intellectualisme, direct au cœur, il s’enfonce dans le monde des émotions d’un exil forcé, tristesse irrémédiable de la patrie perdue, de la mère regrettée ; vers magnifiques qui contemplent la réalité d’une vie flottant entre souvenirs, espérances et rêves.

Troisième observation : du grand aîné (Seghers) aux plus jeunes, la plupart sont des passeurs de voix : traducteurs, traductrices et, pour Bruno Doucey et Jean-Luc Maxence, éditeurs.
Le choix que Jeanne Marie a fait au sein de l’œuvre de chacun reflète son goût pour un lyrisme de la rencontre : amitié, transmission et sensibilité à la terre. Et, à ceux que troublerait l’absence des grands contemporains, les dédicaces de certains poèmes à Paul Éluard, Jean Paulhan, René Char, disent à leur manière l’incessant échange de voix et de textes qui fait une culture vivante. La préface de Philippe Biget approche d’ailleurs ces quinze auteurs par le biais des relations qui unissent leurs combats et leurs styles. Autant d’éléments qui font de ce livre que l’on pourrait croire en rupture, une naissance émerveillée (Pierre Seghers).
 See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/fil-de-lectures-deric-pistouley-mac%C3%A9-marie-blaine/eric-pistouley#sthash.znABcRTR.dpuf
Fil de lectures d'Eric Pistouley : Macé, Marie, BlaineJeanne Marie, quince poetas franceces contemporáneos, anthologie bilingue français-espagnol, Libros del Aire, 2014, 232 pages, 18€.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire