lundi 16 juin 2014

Le Jardin des Poètes émission radiophonique mensuelle 3e vendredi du mois sur 106.3 Mhz ARfm sur Fréquence Paris Plurielle

Le Jardin des Poètes de Jeanne Marie, une promenade poétique et musicale sur ARfm Fréquence Paris Plurielle 106.3MHz chaque 3e vendredi du mois à l'heure du goûter, vers 16h30http://aubervilliers-radio.over-blog.com/ 
Prochains rendez-vous vendredi 20 juin, 18 juillet, 15 août 2014..
PSssitt !... chers auditeurs, vous avez des suggestions ? n'hésitez pas, ce Jardin de la Poésie est un vaste monde qui appartient à tous, la porte du jardin est toujours ouverte ! Jeanne Marie 
  


Le Jardin des Poètes de mai 2014            Le Jardin des Poètes... une promenade poétique et musicale sur ARfm - Fréquence Paris Plurielle 106.3MHz . Chaque troisième vendredi du mois à l'heure du  goûter,  Jeanne Marie vous invite à pousser la porte du jardin... 

Si le générique sourit à Charles Trenet, poète de la chanson française, la balade de mai évoque l'amour, la nature, la fête des Mères et l'enfance toujours l'enfance, merveilleux univers des poètes, avec deux poètes de notre grande Europe : Anna de Noailles (1876-1933), poétesse française d'origine grecque et roumaine, et Maurice Carême (1899-1978) poète belge... Dans le parfum d'une branche de lilas, sous les brins de muguet surgissent d'autres voix...Cora Vaucaire, Juliette Greco, Jacques Prévert, Maurice Thiriet. 

les poèmes
Anna de Noailles dans Le Cœur innombrable (1901) 
ce premier recueil a été couronné par l’Académie Française en 1920
Il fera longtemps clair ce soir…

Il fera longtemps clair ce soir, les jours s’allongent,
La rumeur du jour vif se disperse et s’enfuit,
Et les arbres surpris de ne pas voir la nuit
Demeurent éveillés dans le soir blanc et songent…

Les marronniers, sur l’air plein d’or et de lourdeur,
Répandent leurs parfums et semblent les étendre ;
On n’ose pas marcher et remuer l’air tendre
De peur de déranger le sommeil des odeurs.


De lointains roulements arrivent de la ville…
La poussière, qu’un peu de brise soulevait,
Quittant l’arbre mouvant et las qu’elle revêt,
Redescend doucement sur les chemins tranquilles.

Nous avons tous les jours l’habitude de voir
Cette route si simple et si souvent suivie,
Et pourtant quelque chose est changé dans la vie,
Nous n’aurons plus jamais notre âme de ce soir….

Anna de Noailles dans L’ombre des Jours (1902)
Le Jardin et la maison 
Voici l’heure où le pré, les arbres et les fleurs
Dans l’air dolet et doux soupirent leurs odeurs.

Les baies du lierre obscur où l’ombre se recueille
Sentant venir le soir se couchent sur leurs feuilles.

Le jet d’eau du jardin qui mont et redescend
Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;

La paisible maison respire au jour qui baisse
Les petits orangers fleurissent dans leurs caisses

Le feuillage qui boit les vapeurs de l’étant
Lassé des feux du jour s’apaise et se détend.

Peu à peu la maison entr’ouvre ses fenêtres
Où tout le soir vibrant et parfumé pénètre,
  
Et comme elle, penché sur l’horizon, mon cœur
S’emplit d’ombre, de paix, de rêve et de fraîcheur…

Maurice Carême
Mère  
J’ai de toi une image
Qui ne vit qu’en mon cœur.

Là, tes traits sont si purs
Que tu n’as aucun âge.

Là, tu peux me parler
Sans remuer les lèvres,

Tu peux me regarder
Sans ouvrir les paupières.

Et lorsque le malheur
M’attend sur le chemin,

Je le sais par ton cœur
Qui bat contre le mien.
 (ce poème écrit en 1935 a reçu le Prix Triennal de Poésie en 1937) 

Pour ma mère

Il y a plus de fleurs
Pour ma mère, en mon cœur,
Que dans tous les vergers ;

Plus de merles rieurs
Pour ma mère, en mon cœur,
Que dans le monde entier ;

Et bien plus de baisers
Pour ma mère, en mon cœur,
Qu’on en pourrait donner.

Le muguet
Cloches naïves du muguet,
Carillonnez ! car voici Mai !

Sous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en riant de la terre.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !
Les yeux brillants, l'âme légère,
Les fillettes s'en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !
(illustrations : Maurice Carême, l'été 1969 à Orval dans le Bois le Baty (photo de Jeannine Burny, Fondation Maurice Carême) et Anna de Noailles vers 1901, portrait d'Ignacio de Zuloaga)

Le Jardin des Poètes d'avril 2014            Le Jardin des Poètes... une promenade poétique et musicale sur ARfm - Fréquence Paris Plurielle 106.3MHz . Chaque troisième vendredi du mois à l'heure du  goûter,  Jeanne Marie http://jeannemarielapoesie.blogspot.fr/ vous invite à pousser la porte du jardin. Découvrir ou retrouver des poètes d'hier et d'aujourd'hui... 

Honneur à Charles Trenet qui offre le générique à l'émission à travers quelques poèmes et chansons, puis évocation d'Alfred de Vigny et le Mont des Oliviers en ce Vendredi Saint sur une musique de Jean-Sebastien Bach, la Cantate Bwv 12 par l'Ensemble Les Muses Galantes http://www.euterpia.org 


Charles Trenet dans … Le Jardin des Poètes...Vendredi 18 avril à 16h30 sur ARfm/Fréquence Paris Plurielle 106.3 MHz. Prochains rendez-vous 3e vendredi/mois 16 mai, 20 juin.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire